Armelle Bossière, écrivaine et metteure en scène

La première collaboration artistique d’Alice et Armelle se fit sur un spectacle poétique et musical donné lors du Printemps des Poètes 2008. Mis en scène par cette dernière, On n’aime guère que la paix mêlait des poèmes à des œuvres pour violon seul. Depuis, parallèlement à ses activités de comédienne, d’écrivaine, de dramaturge et de pédagogue, Armelle  a créé sa compagnie, Subrioso Saltat.

Les connaissances en langue allemande d’Armelle et sa formation de metteure en scène furent très utiles dans l’accompagnement de la création du spectacle bilingue Sonne, sonne, cor de postillon ! – Klinge, klinge Posthorn !

 Une nouvelle collaboration voit le jour en 2016 autour du conte des Bottes de Sept Lieues, une commande passée à Armelle à qui Alice propose d’écrire le conte à partir des idées collectées sur le sujet. Ce conte a fait l’objet d’un livre disque paru chez LittleVillage, la collection pour enfants d’Harmonia Mundi, à l’automne 2018. Réécrit pour la scène et mis en scène par Armelle il a fait l’objet d’un spectacle pour enfants. Un second conte mis en mots par Armelle, Le Violon et l’Oiseau est paru aux éditions Seulétoile en décembre 2019.

Armelle écrit, met en scène, et enseigne à l’université Paris 3 Sorbonne ainsi qu’au Conservatoire de Wissous.