Raphaëlle Pacault – violon

C’est en septembre 2014 à Lübeck que j’ai rencontré Raphaëlle. Nous avons joué ensemble dans un concert de musique polychorale qui associait plusieurs ensembles de musique ancienne autour d’oeuvres de Praetorius : j’étais là en tant que membre du Concert Brisé et elle faisait partie de l’ensemble baroque hambourgeois Elbipolis.

Nous n’avions pas eu l’occasion de nous croiser plus tôt bien que nous ayons toutes deux étudié au CNSM de Lyon, mais la spécialisation en violon baroque de Raphaëlle s’était faite à Bruxelles et Berlin.

Son attirance pour le théâtre, et le fait qu’elle parle parfaitement l’allemand m’ont donné envie de travailler avec elle sur le spectacle bilingue Sonne, sonne, cor de postillon ! / Klinge, klinge, Posthorn !

Raphaëlle