Cécile Vérolles – violoncelle

Cécile, tout comme Kazuya, fait partie des pionniers de l’aventure du cor postillon : la sonate de Veracini évoquant le postiglione jouée à notre récital commun de fin d’études au CNSM de Lyon nous propulsa dans le monde passionnant des sonneries postales du XVIIIe siècle.

Ses compétences en langue allemande (entretenues par un passage à la Schola Cantorum de Bâle) furent indispensable au développement outre-Rhin du projet.

En dehors de l’exploration exhaustive des sonneries virtuoses et burlesques en si b majeur, nous nous retrouvons régulièrement sur d’autres projets avec l’Ensemble Correspondances, notamment.