Axé autour de l’imitation emblématique de la pensée baroque friande du trompe-l’œil et de l’illusion, l’Ensemble Artifices  a été créé à l’issu du travail de recherche de Master d’Alice Julien-Laferrière, portant sur l’influence de l’imitation dans le langage violonistique (soutenu en 2012 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon).

L’Ensemble Artifices est un lieu d’expérimentation avec lequel Alice Julien-Laferrière et les artistes dont elle s’entoure élaborent des programmes et manifestations réunissant plusieurs domaines : la littérature, la recherche historique, le théâtre, le cirque, la chanson, la campanologie, l’écologie, le théâtre d’ombres, l’ornithologie, le dessin…

Les oiseaux chanteurs, l’évocation des cloches en musique et leur place dans la société, la poste aux XVIIe et XVIIIe siècles, le pastiche ou l’imitation des bruits du quotidien : ces thématiques de prédilection sont développées sous diverses formes — en concerts et spectacles tous publics ou adaptés aux enfants, mais également en conférences musicales, interventions scolaires, balades musicales ou encore sous la forme d’édition de disques et de livres-disques.

L’année 2018 a vu paraître les Bottes de Sept Lieues ou les exploits du Petit Poucet devenu courrier, un livre-disque enregistré grâce au soutien du Musée de la Poste et édité par Harmonia Mundi dans la collection LittleVillage.

Une version théâtrale de ce conte a été créée à l’automne 2018 (le spectacle sera joué une vingtaine de fois), suivie par Papa Bach !, un spectacle pour enfants écrit par Karin Serres, en cours de diffusion.

Le second livre-disque de l’ensemble, Le Violon et l’Oiseau, est paru en décembre 2019 aux éditions Seulétoile, suivi d’une parution sous forme de disque-poster en mai 2020.

Ce projet concrétise un partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux qui a donné lieu depuis plusieurs années à des balades musico-ornithologiques, à des expositions accompagnant des concerts, ainsi qu’à des conférences croisées.

L’Ensemble Artifices entretient également un partenariat avec le Musée de la Poste, renouvelé chaque année depuis 2013, et ayant donné lieu à plusieurs spectacles, conférences, éditions, aventure qui se poursuivra à l’automne 2020 par l’enregistrement d’un disque consacré au cor de postillon.

Tout en développant une activité « locale », autour de la Turbine, lieu de résidence et de création en Saône-et-Loire, l’Ensemble Artifices s’est produit dans des lieux insolites et naturels (de nombreux parcs régionaux, jardins de musées, etc..), ainsi que dans de grands festivals : La Folle Journée de Nantes, Via Aeterna, le Midsummer festival du château d’Hardelot, le CCR d’Ambronay, la Cité de la Voix de Vézelay, et dans bien d’autres endroits.

Klinge, klinge, Posthorn !, version allemande du spectacle sur le cor de postillon, a été donnée à Brême (Allemagne), et la Balade des Oiseaux au Jardin botanique de Singapour.

En 2020 l’Ensemble Artifices propose une Académie de musique à la Turbine, accompagnée d’un festival sur la semaine avec de nombreuses propositions musicales, mais aussi des conférences et un bal.

D’un pinceau délicat l’artifice agréable
Du plus affreux objet fait un objet aimable.
Boileau